Travailler les questions de genre et de sexualité en thérapie à Montpellier

La psychothérapie permet d’interroger et de mettre au travail l’ensemble des questions ayant trait au corps, au genre et à la sexualité.

La consultation psy, un espace safe

Les espaces psychothérapiques que je propose permettent de parler de genre, de sexe et de sexualité en toute liberté.

Marque page

Sexe, genre et sexualité : diversité des corps, pluralité des vies

L’époque a vu naître une palette de signifiants qui font désormais exister des réalités jusque-là invisibilisées par l’absence mots pour les nommer. Ce sont notamment les féministes, les personnes racisées ainsi que les communautés lgbt et queer qui ont œuvré à la reconnaissance des discriminations, des violences sexuelles et sexistes ainsi que des oppressions systémiques dont sont régulièrement victimes les minorités (les femmes, les personnes en situation de handicap, les minorités ethniques, les gay, lesbiennes, trans, non-binaires, etc.). En formulant un discours critique de la norme hétéropartriarcale et coloniale, ces mouvements ont légitimé des réalités qui sont venues s’inscrire dans le langage. 

 

La psychanalyse n’ignore pas les normes sociales ni leurs incidences sur la vie du sujet. Elle offre un espace où les questions de sexe, de genre et de sexualité peuvent être traversées afin que chacun et chacune s’y situe et s’y invente.

La reconnaissance des processus de discrimination et d’invisibilisation de certaines vies est aussi venue interpeller les psychothérapeutes. Des demandes de « psy safe » ou de « psy lgbt friendly » ont vu le jour, suggérant que la psychologie et la psychanalyse devaient être davantage conscientes des oppressions systémiques et plus inclusives. En effet, le soutien psychologique et l’accompagnement psychothérapique doivent être exempts de préjugés moraux et de soubassements idéologiques pour être en mesure d’accueillir chaque sujet sans a priori. La psychanalyse ne doit jamais cesser d’être un espace d’émancipation radicalement ouvert à l’Autre.

La psychanalyse pour se dégager de la norme et s’inventer

La consultation de psychothérapie et la séance de psychanalyse font partie des rares espaces où il est possible, et même souhaitable, puisque l’association libre en est la règle, de parler en toute liberté. Cette liberté est fondamentale car elle permet précisément d’observer comment ce qui est dit, en creux, obéit à des principes inconscients qui déterminent l’histoire de chacun. Les mécanismes de l’aliénation psychique et du conditionnement social deviennent progressivement repérables. La thérapie et l’analyse sont des territoires où chacun peut mesurer, puis défaire, ses servitudes et ses assujettissements lorsqu’ils sont devenus source de souffrance.

Un lien de confiance

La relation fiable au thérapeute accompagne la parole et la pensée tout au long de la thérapie.

Un espace d’émancipation

Parce qu’elle entend déjouer le déterminisme social et psychique, la psychanalyse est une expérience d’affranchissement et de libération.

Une garantie de non-jugement

L’éthique de la psychanalyse assure à chacun et chacune un accueil respectueux de sa singularité, de son histoire et de ses valeurs.

À propos de Vincent Tournier, Psychothérapeute et Psychanalyste

J’ai débuté ma carrière à Montpellier, dans le champ du travail social. J’ai particulièrement travaillé auprès de personnes concernées par les violences conjugales et intrafamiliales, notamment pour le compte du ministère de la Justice. Parallèlement à cela, j’ai été chargé de cours dans l’enseignement supérieur pendant dix ans.
 

Depuis 2012, j’exerce la psychothérapie et de la psychanalyse en cabinet, à Montpellier. J’interviens également en institutions (formation et supervision d’équipes).

 
  • Master 2 d’études psychanalytiques (Université de Montpellier)
  • D.U. de soins palliatifs
  • D.U. de 3ème cycle de psychothérapie
  • Psychothérapeute inscrit au répertoire ADELI de l’ARS Occitanie : n°340004019
Vincent Tournier Psychothérapeute Psychanalyste Montpellier